Le yoga pour un bon sommeil

15 octobre 2018 | Blog

Du matin au soir, nous sommes toujours occupés, et juste avant de se coucher, nous voulons vite encore répondre un mail ou finir quelque tâche par-ci par-là. Pendant les périodes de débordement et de stress, nous réduisons en première instance notre sommeil, alors qu’une bonne nuit de sommeil serait plutôt bénéfique pendant ces périodes. Des études montrent que le yoga et la méditation sont des outils puissants pour retrouver le sommeil.

Nous connaissons tous les nombreux bienfaits du yoga, mais saviez-vous qu’il peut aussi agir comme un remède naturel contre les insomnies ? La sérénité et le calme dans lequel nous effectuons les exercices ont un effet calmant et réparateur sur notre corps. Le yoga réduit le stress et soulage les tensions corporelles.

Cela s’exprime également dans plusieurs études, tel que le programme des chercheurs SB. Khalsa et R. Sobana où les participants ont pratiqué 30 minutes de yoga par jour pendant 8 semaines. La durée du sommeil, l’efficacité ainsi que la qualité du sommeil se sont améliorées de façon significative. À la fin de la période du test, le niveau de stress avait également considérablement diminué.

À court terme, les effets bénéfiques du yoga ne sont pas seulement visibles, on les éprouve dans nos activités quotidiennes. Envie de vous lancer dans le yoga ? C’est avec plaisir que nous vous introduisant dans l’ambiance du yoga en commençant par une série d’exercices ou postures (asanas) qui favoriseront votre sommeil.

 

Posture de l’enfant (Balasana)
Agenouillez-vous au sol et penchez-vous lentement vers l’avant. Appuyez le torse le plus possible contre les  genoux. Placez le front ou le bout du nez en contact avec le sol. Allongez les bras vers l’avant, le long de la tête et continuez à respirer doucement.

 

Torsion de la colonne  vertébrale (Supta Matsyendrasana)
 
Asseyez-vous et croisez le pied droit par-dessus le genou gauche. Serrez doucement le coude gauche contre le côté extérieur du genou droit, afin d’étirer la colonne vertébrale.
Posture de la demi-chandelle (Viparita Karani)
 

Asseyez-vous en face d’un mur de façon à ce qu’il y ait une distance d’environ 15 cm entre le mur et vos fesses. Allongez-vous sur le dos et tendez les jambes vers le haut contre le mur. Si cette pose vous est trop pénible, écartez-vous davantage du mur. Allongez les bras au sol près du corps, les paumes vers le haut. Respirez calmement et essayez de maintenir cette position pendant au moins 5 minutes.
Posture du cadavre (Savasana)
 

Allongez-vous sur le dos. Allongez les bras au sol près du corps, les paumes vers le haut et laissez tomber les pieds vers l’extérieur. Concentrez votre attention sur votre respiration. Progressivement, l’expiration deviendra plus longue et plus profonde, jusqu’à ce qu’elle soit deux fois plus longue que l’inspiration. Détendez tous vos muscles un par un et essayez de maintenir cette position pendant au moins 5 minutes.

 

Sources: Sleepjunkies | NCBI