Est-ce que votre position de sommeil préférée est la plus saine?

24 octobre 2018 | Blog | Confort du sommeil

De nos jours, nous accordons beaucoup d’attention à une posture correcte pendant nos activités quotidiennes. Mais sachant que nous passons un tiers de notre vie à dormir, l’impact de notre position de sommeil ne doit certainement pas être sous-estimé. Découvrez votre position de sommeil actuelle et déterminez ce qui est pour vous la meilleure position pour une bonne nuit de sommeil.

Selon le docteur Hooman Melamad, chirurgien orthopédique de la colonne vertébrale, 80 % de la population aura des problèmes de dos, souvent causés et même empirés par notre façon de dormir. Dans notre lit, nous prenons normalement automatiquement la position qui nous cause le moins de désagrément possible. En cas de plaintes spécifiques, la bonne position de sommeil peut prévenir les problèmes de dos. Voici un aperçu des différentes positions de sommeil, allant des meilleures à celles que nous devrions plutôt éviter.

  1. La meilleure posture de sommeil : dormir sur le dos

Diverses études ont montré qu’une minorité de la population dort sur le dos, même s’il s’agit de la meilleure posture de sommeil. Pour la plupart des gens, c’est de loin l’option la plus saine. Lorsque vous dormez sur le dos, votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale peuvent reposer dans une position neutre. Cela signifie que ces zones n’éprouvent pas de pression supplémentaire, ce qui fait que vous êtes moins susceptible de ressentir de la douleur. Bien que cette position de couchage soit idéale pour éviter le reflux gastrique, elle l’est beaucoup moins pour les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil. Cette position augmente le ronflement de façon considérable.

2. Médaille d’argent pour le couchage latéral

Lorsque la colonne vertébrale forme une ligne droite, elle se rallonge dans cette position, ce qui évite les problèmes de dos et du cou. Une position sur le côté est également recommandée pour les personnes souffrant d’apnée du sommeil parce qu’elle maintient les voies respiratoires ouvertes ce qui diminue le ronflement. Le côté sur lequel vous dormez a aussi un impact sur la santé. Dormir sur le côté droit peut aggraver les brulures d’estomac. Alors que dormir sur le côté gauche peut menacer le bon fonctionnement des organes internes comme le foie, les poumons et l’estomac. Mais si vous souffrez de reflux gastrique acide, cela soulage de vous coucher sur le côté gauche.

Cependant, dormir sur le côté a un seul inconvénient : en pressant la moitié de votre visage dans votre oreiller, cela peut causer des rides.

3. Médaille de bronze pour la position fœtale

Diverses études ont montré qu’il s’agit de la position de sommeil la plus populaire. Une position fœtale détendue (où vous vous allongez sur le côté le torse courbé en avant et les genoux pliés) contribue à une bonne circulation sanguine et réduit le ronflement. Cependant, dormir dans une position fœtale trop serrée (les genoux tirés vers le haut jusque sous le menton) peut causer une pression sur les articulations et le dos. Pour éviter d’éventuelles plaintes, prenez une position fœtale plus détendue au lieu de pointer le menton dans la poitrine et de tirer les genoux trop vers le haut. Vous pouvez également réduire la pression sur vos hanches en plaçant un coussin entre les genoux.

4. La pire des positions : dormir sur le ventre

Bien que cette posture soit la meilleure pour réduire le ronflement, elle est mauvaise pour pratiquement tous les autres aspects. Dans cette position, la courbure naturelle de votre colonne vertébrale n’est pas soutenue, ce qui vous fait surcompenser. Cela exerce une pression supplémentaire sur les muscles et les articulations, ce qui peut entrainer des douleurs, des engourdissements et des picotements. Vivian Eisenstadt, kinésithérapeute, souligne également les conséquences pour votre respiration : « En forçant votre cou dans une position tendue et en rotation, vous mettez également en danger votre respiration et votre circulation sanguine. »

Les positions de sommeil et le type de matelas sur lequel vous dormez jouent un rôle important dans le soutien de votre corps. Le fait d’exercer une pression sur une certaine partie de votre corps peut perturber votre sommeil. Afin d’adapter votre lit à votre corps et à vos positions de sommeil préférées, vous pouvez faire mesurer votre ADN du SOMMEIL® chez nos revendeurs Ergosleep®.

Sources: Medical Daily | National Sleep Foundation